Accueil
Slowl'histoire
Jace
Jace | 🇺🇸 États-Unis
Choix de l'équipe

Originally written in English. Translated by Christelle M.

J’ai toujours eu dans la vie, le sentiment d’être une paria. J’étais le mouton noir de la famille, harcelée sans arrêt à l’école et souffrant de plusieurs troubles mentaux tels que le TDAH, la dépression et l’anxiété, il était difficile pour moi de vraiment me lier aux autres, personnes ne sachant vraiment comment agir vis à vis de moi. Cela n’a pas aidé que mon père soit dans l’armée, car nous avons beaucoup déménagé et j’ai souvent perdu contact avec les quelques amis que j’avais. J’étais aussi la fille bizarre qui trouvait plus de réconfort à parler avec ses professeurs qu’avec ses pairs. C’est pour cette raison que j’ai appris très jeune ce qu’était la véritable solitude.

Une de mes meilleures amies m’a recommandé Slowly. Elle m’a dit qu’un/une de ses amis(ies) l’avait essayé et adorait, et que je devrais y jeter un oeil. J’ai toujours été prudente à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes, en particulier en ligne/sur Internet, mais je me suis dit, pourquoi pas? J’ai donc créé un compte et envoyé ma première lettre. Il ne m’a pas fallu longtemps pour parler avec quelques personnes du monde entier, et je me suis retrouvée impatiente à l’idée de lire chaque lettres et de répondre au plus grand nombre possible d’entre elles. J’ai fait la connaissance de quelques très bons amis, mais tout a changé lorsque j’ai envoyé une lettre à un utilisateur en Angleterre.

Il a immédiatement été chaleureux et amical envers moi et j’ai senti que je pouvais lui faire confiance. Nous avons discuté aussi souvent que possible, nous taquinant souvent au sujet de nos nationalités (je suis américaine, il y a donc pas mal de différences entre sa culture et la mienne). Nous avons échangé nos pseudos Instagram et nous discutons presque tous les jours. Il n’est pas seulement un bon ami, c’est mon meilleur ami. Nous nous sommes vu dans les meilleurs et plus mauvais jours. Nous nous sommes appelés en vidéo, nous nous sommes envoyés des colis pour Noël, et prévoyons même d’enfin nous rencontrer. Ça risque de prendre un certain temps, car nous sommes encore à l’école et que nous devons économiser beaucoup d’argent, mais je sais que nous finirons par trouver un moyen. Il est à l’autre bout du monde et je me sens plus proche de lui que de la plupart des gens.

Une autre lettre a également changé ma vie, une lettre venant d’Espagne. Elle était inattendue, mais amusant à lire. Nos lettres sont lentement devenues de plus en plus longues et notre amitié a évolué avec chaque mot que nous écrivions. Nous avons parlé de nos nombreux centres d’intérêts, ainsi que de nos rêves pour l’avenir, et avons même partagé des recettes de cuisine! Il m’a parlé de voile et de planche à voile, tandis que je lui parlé de patin à glace et de mes projets artistiques. Quand il a appris que j’apprenais la langue des signes américaine, il a immédiatement été fasciné de me savoir capable de tenir une conversation sans dire un mot. Je lui ai expliqué que ça me donné l’impression de danser avec mes mains. Il veut que je lui enseigne l’ASL (la langue des Signes Américaine)(que l’Espagne n’utilise d’ailleurs pas. Ils utilisent la langue des signes espagnole, et c’est assez différent de la langue des signes américaine, et étonnement, j’ai essayé d’apprendre un peu l’espagnol. C’est une personne très encourageante et optimiste, et je suis impatiente avant de recevoir chaque lettre qu’il m’envoie. Ses lettres ont rendu ma vie un peu plus excitante et m’ont donné une raison d’espérer, ainsi qu’un sourire sur mon visage lorsque j’ai envie de pleurer.

Sans eux, je ne sais pas où je serais. J’espère que tout le monde pourra trouver quelqu’un dont il se sentira aussi proche. Merci donc, Slowly, de m’avoir donné l’opportunité de rencontrer ces merveilleuses personnes.

 Envoyez-nous votre histoire

SLOWLY

Connectez-vous avec le reste du monde dès maintenant !