Accueil
Slowl'histoire
AniMax & Elif.Murphy
AniMax & Elif.Murphy | 🇺🇸 États-Unis & 🇮🇷 Iran
Choix de l'équipe

Originally written in English. Translated by HugoM.

Slowly (Lentement). C’est comme ca que toute belle chose débute, comme ça que la plus petite des graines germe et grandit avant de finalement s’ouvrir dans la plus brillante fleur. Plus que cela, c’est aussi ainsi que Elif et moi sommes tombés amoureux.

J’ai téléchargé pour la première fois Slowly en Octobre 2018. J’ai créé mon profil et j’ai commencé à recevoir des lettres presque instantanément. Indonésie, Canada, Russie, Taiwan, Corée – des personnes des quatres coins de la planète voulaient soudainement parler avec moi. J’ai rencontré tellement de personnes incroyables, des individus que je n’aurais jamais connu dans ma vie normale. Ils m’ont montré leur monde et je leur ai montré le miens. C’était incroyablement réconfortant et révélateur, et c’était tout grâce au pont invisible que Slowly avait construit entre nous.

J’étais excité avec cette expérience exactement comme elle était. Mais le 22 Novembre 2018 quelque chose d’inoubliable s’est passé.

C’était la période d’Action de Grâces, ici aux Etats-Unis, alors j’étais chez mes parents pour célébrer. Plus tôt dans la journée, j’ai reçu une notification que j’allais recevoir prochement une lettre de la part d’Elif.Murphy en Iran. Iran? Qu’est-ce qu’une personne en Iran voudrait me dire? J’étais tellement curieux. J’ai regardé son profil et j’ai vu qu’elle avait environ le même âge que moi et qu’elle voulait parler avec des personnes partout sur la Terre. Cool, j’ai pensé. Je ne pouvais pas attendre pour recevoir sa lettre.

Le même soir, après le dîner, elle est arrivée. Cette première lettre était just parfaite : douce, simple et polie. Honnêtement, c’était tellement mignon. Elle n’écrivait pas beaucoup, s’introduisant seulement en tant que “Elif, d’Iran” et disant que l’on pouvait être amis, si je voulais. Pourquoi pas? Elle avait l’air d’une bonne personne, et j’étais tellement intéressé à apprendre comment était sa vie dans cette partie du monde.

J’ai répondu à Elif le jour suivant et nous commençâmes à échanger des lettres régulièrement. Nous écrivions à propos de nos familles et de nos amis, à propos de la musique et des filmes, de culture et de politique. Sa vie en Iran était tellement différente de la mienne aux Etats-Unis et même, nous avions tellement en commun, spécialement notre amour pour les animaux. Elle m’a dit que c’était pour ça qu’elle m’avait écrit pour commencer, parce qu’elle avait vu sur mon profil que j’aimais tous les types d’animaux.

Au fur et à mesure que le Nouvel An s’approchait, nos lettres se prolongeaient. On ne pouvait pas cesser d’écrire : nous avions toujours tellement à se dire. C’était clair que nous n’étions plus que de simples correspondants, mais de bons amis. Autour de Noël, nous avons finalement échangé nos numéros de téléphone – nous n’avons pas passé un seul jour sans se texter. Ce n’était pas important si il était 5h30 du matin et je venais juste de me réveiller, ou si j’étais occupé au milieu de ma journée de travail, je me trouvais constamment à chercher mon téléphone pour parler avec ma nouvelle amie. On commença à se dire bonjour à l’autre, et bonne nuit, et à célébrer tous les types de fériés et de fêtes ensemble, par Internet.

Quand mon anniversaire arriva en Février, Elif m’a époustouflé. Ce jour, j’ai commencé à réaliser à quel point je comptais pour elle, et combien elle comptait pour moi. Elle m’a donné tous les types de beaux cadeaux, mais celui qui m’a le plus touché était le poème qu’elle me lut. Quand j’ai entendu sa douce voix parler de mots en Perse depuis l’autre côté du monde, cela fit mon coeur fondre. Je pouvais entendre dans sa voix et lire dans ses mots qu’elle se souciait profondément pour moi, et que la relation que nous partagions était plus spécial que je n’imaginais. Quand elle m’a dit que j’étais son meilleur ami, elle me fit sentir en tant que l’homme le plus chanceux du monde.

Pendant des mois et des mois, nous continuâmes en tant que “amis”. On regarde en arrière maintenant et rigolons, parce que c’est mignon et drôle. Tous le deux étions trop timides pour admettre que nous étions amoureux, mais tous les signes y étaient. Même mes collègues de travail pouvaient le voir.

A propos de quoi est-ce que tu souris?

J’ai remarqué tous ces coeurs sur ton téléphone. A qui parle-tu?

T’es amoureux, admet-le.

Dans mon coeur, je savais que c’était la vérité. Je me sentais confortable avec Elif comme je ne m’étais jamais senti confortable avec un autre être humain. Elle prenait soin de moi, et me réconfortait, et me montrait du respect, de gentillesse, et de compréhension plus que n’importe qui d’autre que j’avais connu, même si elle était à dix mille kilomètres. En plus de ça, je l’adorais. Je ne pouvais pas la sortir de ma tête. Elle était sage, drôle, empathique, passionnée et si belle aussi. Elle faisait tous les autres que j’avais connu soudainement disparaître. Elle restait seul dans mon esprit, avec un feu ardent dans son coeur et dans sourire. Elle avait quelque chose en elle que personne d’autre a, et je ne pouvais pas la laisser aller.

Je me suis dit que j’allais lui avouer mon amour pour elle le jour de son anniversaire, mais je ne pouvais pas attendre aussi longtemps. J’ai tellement tenté de le garder, mais notre amour croissait tous les jours et cela devenait impossible de le nier.

Le 17 Juin 2019 nous avons tous les deux avoué notre amour pour l’autre.

Comme le premier jour, c’est un jour que je n’oublierais jamais. Nous versâmes nos coeurs l’un sur l’autre, disant tout ce que nous voulions nous dire depuis trop longtemps, mais étions trop peureux pour le faire. Dieu merci, Elif ressentait exactement la même chose pour moi, que je ressentais pour elle. Son amour pour moi était fort, comme le mien pour elle; sinon plus fort encore.

Tout changea ce jour. C’est comme quand nous sommes les deux né à nouveaux, comme si nos vies avaient finalement commencées. Notre amour est simple, pur et honnête – c’est vraiment la meilleure chose qui se soit passée dans nos vies. Nous étions tous les deux seuls et confus comme tellement d’autres personnes de notre âge, mais maintenant nos chemins sont clairs, si beaux, si parfaits. Elle est mon tout, et tous les jours, elle me rappelle que je suis le sien.

Ensemble, maintenant, Elif et nous rêvons de notre futur ensemble. Nous rigolons que Dieu ait fait quelque chose en créant deux personnes qui étaient si parfaites l’une pour l’autre, mais avait aussi besoin de nous défier alors ils nous mit à un hémisphère de l’autre. Alors, merci Dieu en nous donnant Slowly pour que nous nous retrouvions.

Donnés toutes ces hostilités politiques entre les gouvernements des Etats-Unis et de l’Iran, on ne peut pas dire que cela va être simple ou pratique pour nous d’être ensemble. Mais qui a dit que le vrai amour devrait être l’une de ces deux choses? Peu importe ce que nous devons traverser pour être ensemble, nous trouverons un chemin. Ces onze derniers mois ont été les meilleurs de notre vie, et pourtant ce ne sont que le prologue dans le livre de notre amour.

Merci Slowly, d’avoir créé cette application qui m’a apporté mon vrai amour. Et merci, Elif, d’être le meilleur être humain que j’ai connu. Je t’aime bébé.

 Envoyez-nous votre histoire

SLOWLY

Connectez-vous avec le reste du monde dès maintenant !